Global Quaker information; FWCC


Some often-quoted Quaker texts
Quelques textes quakers souvent cités


1

Testimony

The word 'testimony' is used by Quakers to describe a witness to the living truth within the human heart as it is acted out in everyday life. It is not a form of words, but a mode of life based on the realisation that there is that of God in everybody, that all human beings are equal, that all life is interconnected. It is affirmative but may lead to action that runs counter to certain practices currently accepted in society at large... These testimonies reflect the corporate beliefs of the Society, however much individual Quakers may interpret them differently according to their own light. They are not optional extras, but fruits that grow from the very tree of faith.

Le témoignage

Les quakers se servent du mot témoignage pour décrire une attestation de la vérité qui vit dans le coeur humain, telle qu'elle s'exprime dans la vie quotidienne. Ce n'est pas une formule verbale, mais un mode de vie fondé sur la conscience qu'une étincelle divine existe dans toute personne, que tous les êtres humains sont égaux, et que toute vie se tient. Il est affirmatif mais il peut entraîner des actions contraires à certaines pratiques courantes dans la société en général... Ces témoignages reflètent les convictions collectives de la Société, même si chaque quaker les interprète différemment selon ses propres lumières. Ce ne sont pas des options, mais des fruits qui poussent sur l'arbre même de la foi.

Harvey Gillman, 1988.   Quaker Faith & Practice 23.12


2

Know one another in that which is eternal.

Apprenez à vous connaître les uns les autres en ce qui est Éternel.

George Fox, 1657


3

True Godliness

True godliness don't turn men out of the world but enables them to live better in it and excites their endeavours to mend it.

La vraie piété

La vraie piété ne détourne pas les gens du monde, mais leur permet de mieux y vivre et les excite à l'effort de le réparer.

William Penn, 1682


4

Be patterns, ... walk cheerfully

Be patterns, be examples in all countries, places, islands, nations, wherever you come, that your carriage and life may preach among all sorts of people, and to them; then you will come to walk cheerfully over the world, answering that of God in everyone.

Soyez des modèles, ... marchez joyeux

Soyez des modèles, soyez des exemples en tout pays, en tout endroit, dans toutes les îles, dans toutes les nations, enfin où que vous alliez que votre conduite et toute votre vie soient une prédication parmi des gens de toute condition et pour eux; c'est ainsi que vous marcherez joyeux de par le monde, saluant le divin en chaque personne.

George Fox, 1656


5

When I came into the silent assemblies of God's people, I felt a secret power among them, which touched my heart; and as I gave way unto it I found the evil weakening in me and the good raised up.

Quand je vins dans les assemblées silencieuses du peuple de Dieu, j'y sentis une puissance secrète qui toucha mon coeur; et à mesure que je m'y abandonnais, je sentis en moi s'affaiblir le mal et s'affermir le bien.

Robert Barclay


6

Speak to one's condition

When all my hopes ... in all men was gone, so that I had nothing outwardly to help me, nor could tell what to do, then, oh then, I heard a voice which said, "There is one, even Christ Jesus, that can speak to thy condition", and when I heard it, my heart did leap for joy.

parler à sa condition

Quand tout espoir ... en qui que ce soit eut disparu, de sorte que je n'avais aucun secours à attendre de l'extérieur et que je ne savais que faire, alors, oh! alors, j'entendis une voix qui disait "Il y en a un, Christ Jésus lui-même, qui peut parler à ta condition", et lorsque j'entendis ces mots mon coeur bondit de joie.

George Fox, Journal (entry for/se rapporte à: 1647)


7

What canst thou say?

You will say, Christ saith this, and the apostles say this; but what canst thou say? Art thou a child of the Light and hast walked in the Light, and what thou speakest is it inwardly from God?

Que peux-tu dire?

Vous direz, le Christ dit ceci, et les apôtres disent ceci; mais que peux-tu dire? Es-tu un enfant de la lumière et as-tu marché dans la lumière, et ce que tu dis vient-il par l'esprit de Dieu?

George Fox


8

I told [the Commonwealth Commissioners] I lived in the virtue of that life and power that took away the occasion of all wars and I knew from whence all wars did rise, from the lust, according to James's doctrine... I told them I was come into the covenant of peace which was before wars and strifes were.

J'ai dit [aux commissaires du Commonwealth] que je vivais dans la vertu de cette vie et de cette puissance qui ôtait l'occasion de toute guerre et que je savais d'où venaient toutes les guerres: de 1a convoitise, selon la doctrine de Jacques... Je leur ai dit que j'étais entré dans l'alliance de paix qui existait avant toutes les guerres et conflits.

George Fox, 1651


9

The testament of James Nayler, 1660

There is a spirit which I feel that delights to do no evil, nor to revenge any wrong, but delights to endure all things, in hope to enjoy its own in the end. Its hope is to outlive all wrath and contention, and to weary out all exaltation and cruelty, or whatever is of a nature contrary to itself. It sees to the end of all temptations. As it bears no evil in itself, so it conceives none in thoughts to any other. If it be betrayed it bears it, for its ground and spring is the mercies and forgiveness of God. Its crown is meekness, its life is everlasting love unfeigned; and takes its kingdom with entreaty and not with contention, and keeps it by lowliness of mind.

Le testament de James Nayler, 1660

Un esprit existe que je ressens, qui se plaît à ne faire aucun mal et à ne venger aucun tort, mais qui se réjouit de tout supporter dans l'espoir de jouir de sa part à la fin. Son espérance est de survivre à toute colère et à toute dispute, et de lasser toute exaltation et cruauté, ou tout ce qui est contraire à sa nature. Il voit jusqu'au bout de toutes les tentations. Ne portant aucun mal en lui, il n'en conçoit pas dans la pensée chez autrui. S'il est trahi, il le supporte, car le fond et la source de son existence sont la miséricorde et le pardon de Dieu. Sa couronne est la douceur, sa vie est l'amour éternel sans feinte; il prend son royaume par la supplication et non par la dispute et il le garde par l'humilité.


10

Community

Our life is love, and peace, and tenderness; and bearing one with another, and forgiving one another, and not laying accusations one against another; but praying one for another, and helping one another up with a tender hand.

La vie en communauté

Notre vie est amour, et paix, et tendresse; et se supporter l'un-e l'autre, et se pardonner l'un-e l'autre, et ne pas porter d'accusation l'un-e contre l'autre; mais prier l'un-e pour l'autre, et se relever l'un-e l'autre d'une main secourable.

Isaac Penington, 1667.   Cf. Quaker Faith & Practice 10.01


11

In praise of diversity

How sweet and pleasant it is to the truly spiritual eye to see several sorts of believers, several forms of Christians in the school of Christ, every one learning their own lesson, performing their own peculiar service, and knowing, owning and loving one another in their several places and different performances to their Master, to whom they are to give an account, and not to quarrel with one another about their different practices. For this is the true ground of love and unity, not that such a man walks and does just as I do, but because I feel the same spirit and life in him.

Éloge de la diversité

Combien celui qu'illumine vraiment l'Esprit trouve doux et agréable de voir, dans l'école du Christ, différentes sortes de croyants : chacun apprend la leçon qui lui est destinée, remplit son office propre, et tous se reconnaissent, se rendent justice mutuellement et s'aiment dans les diverses situations où ils sont placés et dans leurs diverses manières de servir le Maître à qui ils devront rendre compte, au lieu de se quereller entre eux au sujet de leurs méthodes différentes. Le vrai fondement de l'amour et de l'union, ce n'est pas que tel homme marche et agisse exactement comme moi, mais que je sente en lui le même esprit et la même vie.

Isaac Penington, 1660.   Cf. Quaker Faith & Practice 27.13


12

Concern

The true 'concern' [is] a gift from God, a leading of his spirit which may not be denied. It is not that on investigation it proves to be the intelligent thing to do - though it usually is; it is that the individual (and if his concern is shared and adopted by the meeting, then the meeting) knows, as a matter of inward experience, that there is something that the Lord would have done, however obscure the way, however uncertain the means to human observation. Often proposals for action are made which have every appearance of good sense, but as the meeting waits before God it becomes clear that the proposition falls short of 'concern'.

Le concern

Le vrai concern [est] un don de Dieu, une direction de son esprit qui ne peut se refuser. Sa sanction n'est pas qu'à l'examen il s'avère une chose intelligente à faire - bien qu'il en soit ainsi d'habitude; elle est que l'individu (et si son concern est partagé et adopté par son groupe, alors le groupe) sait par expérience intérieure que voici une chose que le Seigneur souhaite voir faire, peu importe que le chemin soit obscur, peu importe que les moyens soient incertains à la perception humaine. On fait souvent des propositions d'action qui ont toutes les apparences du bon sens, mais à mesure que le groupe attend devant Dieu, il devient clair que la proposition ne atteint la mesure du concern.

Roger Wilson, 1949.   Cf. Quaker Faith & Practice 13.07


13

Peace Testimony, 1660/1661

We utterly deny all outward wars and strife and fightings with outward weapons, for any end or under any pretence whatsoever. And this is our testimony to the whole world. The spirit of Christ, by which we are guided, is not changeable, so as once to command us from a thing as evil and again to move unto it; and we do certainly know, and so testify to the world, that the spirit of Christ, which leads us into all Truth, will never move us to fight and war against any man with outward weapons, neither for the kingdom of Christ, nor for the kingdoms of this world.

Témoignage pour la paix de la Société religieuse des Amis, 1660/1661

Nous refusons absolument toutes guerres et luttes extérieures, ainsi que tous combats armés, quels qu'en soient le but ou le prétexte; tel est notre témoignage devant le monde entier. L'esprit du Christ qui nous guide ne varie pas, pour nous commander tantôt de fuir une chose comme mauvaise et tantôt nous pousser à la faire; et nous savons avec certitude et proclamons devant 1e monde que l'esprit du Christ qui nous conduit à toute vérité ne nous poussera jamais à nous battre ni à faire la guerre contre aucun homme les armes à la main, ni pour le royaume du Christ, ni pour les royaumes de ce monde.


14

Statement on peace

Issued by Aotearoa - New Zealand Quakers at their Yearly Meeting in January 1987 (extracts)

...
We totally oppose all wars, all preparation for war, all use of weapons and coercion by force, and all military alliances: no end could ever justify such means.
We equally and actively oppose all that leads to violence among people and nations, and violence to other species and to our planet.
This has been our testimony to the whole world for over three centuries
...
The primary reason for this stand is our conviction that there is that of God in every one which makes each person too precious to damage or destroy.
While someone lives, there is always the hope of reaching that of' God within them: such hope motivates our search to find nonviolent resolution of conflict.
Peacemakers are also empowered by that of God in them. Our individual human skills, courage, endurance, and wisdom are vastly augmented by the power of the loving Spirit that connects all people.
Refusal to fight with weapons is not surrender. We are not passive when threatened by the greedy, the cruel, the tyrant, the unjust.
We will struggle to remove the causes of impasse and confrontation by every means of nonviolent resistance available.
There is no guarantee that our resistance will be any more successful or any less risky than military tactics. At least our means will be suited to our end.
If we seemed to fail finally, we would still rather suffer and die than inflict evil in order to save ourselves and what we hold dear.
If we succeed, there is no loser or winner, for the problem that led to conflict will have been resolved in a spirit of justice and tolerance.
Such a resolution is the only guarantee that there will be no further outbreak of war when each side has regained strength.
...

Déclaration sur la paix

Prononcée par les quakers d'Aotearoa/Nouvelle-Zélande à leur Assemblée annuelle en janvier 1987 (extraits)

...
Nous nous opposons totalement à toute guerre, à tout préparatif de guerre, à tout usage d'armes, à toute contrainte imposée par la force et à toute alliance militaire: aucun but ne saurait justifier de tels moyens.
Nous nous opposons également - et activement - à tout ce qui suscite la violence entre les individus ou entre les nations, ainsi qu'à la violence contre d'autres espèces et contre notre planète.
Tel est notre témoignage devant le monde entier depuis plus de trois siècles.
...
Nous sommes convaincus qu'il existe dans toute personne une étincelle divine, et cela fait de chacun-e un être précieux qu'il ne faut ni abîmer ni détruire.
Tant qu'une personne vit, l'espoir existe que l'on pourra toucher cette étincelle: cet espoir nous pousse à chercher des résolutions non violentes aux conflits qui surgissent.
Les artisans de la paix puisent leur force dans cette étincelle divine qui les habite. Le pouvoir de l'Esprit qui est amour et qui nous relie tous augmente énormément le savoir faire, le courage, la persévérance et la sagesse dont chacun-e d'entre nous est doté-e.
Refuser de se battre les armes à la main n'est pas capituler. Nous ne restons pas passifs devant la cupidité, la cruauté, la tyrannie et l'injustice.
Nous lutterons pour abolir les causes d'impasse et de confrontation avec tous les moyens disponibles de résistance non violente.
Aucune garantie n'existe que notre résistance aura plus de succès ou moins de risques qu'une tactique militaire. Mais nos moyens seront du moins accordés à notre but.
S'il arrive que nous semblions échouer, nous aurons préféré néanmoins souffrir et mourir plutôt que d'infliger le mal dans un désir de sauver notre peau et ce qui nous est cher.
S'il arrive que nous réussissions, il n'y aura ni vainqueur ni vaincu, car le problème à la source du conflit aura été résolu dans un esprit de justice et de tolérance.
Une telle résolution est la seule garantie que la guerre n'éclatera pas de nouveau quand chaque partie aura regagné sa force.

15

Eight foundations of a true social order

  1. The Fatherhood of God, as revealed by Jesus Christ, should lead us toward a brotherhood which knows no restriction of race, sex or social class.
  2. This brotherhood should express itself in a social order which is directed, beyond all material ends, to the growth of personality truly related to God and man.
  3. The opportunity of full development, physical, moral and spiritual, should be assured to every member of the community, man, woman and child. The development of man's full personality should not be hampered by unjust conditions nor crushed by economic pressure.
  4. We should seek for a way of living that will free us from the bondage of material things and mere conventions, that will raise no barrier between man and man, and will put no excessive burden of labour upon any by reason of our superfluous demands.
  5. The spiritual force of righteousness, loving-kindness and trust is mighty because of the appeal it makes to the best in every man, and when applied to industrial relations achieves great things.
  6. Our rejection of the methods of outward domination, and of the appeal to force, applies not only to international affairs, but to the whole problem of industrial control. Not through antagonism but through co-operation and goodwill can the best be obtained for each and all.
  7. Mutual service should be the principle upon which life is organised. Service, not private gain, should be the motive of all work.
  8. The ownership of material things, such as land and capital, should be so regulated as best to minister to the need and development of man.

Huit fondements d'un véritable ordre social

  1. La paternité de Dieu, telle que Jésus-Christ la révèle, doit nous mener vers une fraternité qui ignore toute restriction de race, de sexe ou de classe sociale
  2. Cette fraternité doit s'exprimer dans un ordre social dirigé, au-delà de tout objectif matériel, vers l'épanouissement de la personnalité en relation véritable avec Dieu et l'humanité.
  3. Il faut assurer à tout membre de la collectivité, homme, femme et enfant, l'occasion d'un développement entier, physique moral et spirituel. Des conditions injustes ne doivent pas entraver le développement de la personne entière, ni la pression économique l'écraser.
  4. Nous devons chercher une manière de vivre qui nous affranchit de la servitude envers les choses matérielles et les simples convenances, qui n'érige aucune barrière entre personne et personne, et qui n'impose aucun fardeau de labeur excessif à qui que ce soit à cause de nos demandes superflues.
  5. La force spirituelle de la justice, de l'amour et de la confiance est puissante parce qu'elle fait appel à ce qu'il y a de meilleur dans toute personne, et lorsqu'on l'applique aux relations sociales elle accomplit de grandes choses.
  6. Notre refus des méthodes de la domination extérieure, et de l'appel à la force, s'applique non seulement aux relations internationales mais à tout le problème de la direction économique. Ce n'est pas par l'antagonisme mais par la coopération et la bonne volonté que l'on peut obtenir le meilleur pour chacun et pour tous.
  7. Le service réciproque doit être le principe selon lequel la vie s'organise. Le service, non pas le gain privé, doit être le motif de tout travail.
  8. La propriété de choses matérielles, telles que la terre et le capital, doit être réglée de manière à subvenir de la meilleure façon aux besoins et au développement de l'humanité

London Yearly Meeting, 1918.   Cf. Quaker Faith & Practice 23.16


16

In essentials unity, in non-essentials liberty, in all things charity.

Dans ce qui est essentiel vérité, dans ce qui est secondaire liberté, mais en toute chose charité.


17

The elders of Balby 1656

Dearly beloved friends, these things we do not lay upon you as a rule or form to walk by, but that all, with the measure of light which is pure and holy, may be guided: and so in the light walking and abiding, these may be fulfilled in the Spirit, not from the letter, for the letter killeth, but the Spirit giveth life.

Les anciens de Balby 1656

Amis bien-aimés, nous ne vous imposons pas ces choses comme une règle ou forme à suivre, mais pour que tous puissent être guidés dans l'éclairage de la lumière qui est pure et sainte, et qu'ainsi cheminant et séjournant dans la lumière, ces choses puissent s'accomplir selon l'Esprit, non par la lettre; car la lettre tue, mais l'Esprit donne la vie.


The text is by Edouard Dommen. Please direct comments on the text to him.

It was converted to html, and all the links added, by Simon Grant. Please send him technical comments, on non-working links, style, usability, and typographical errors.

Last revised 2004